Verviers : carte de Hodimont
Projet « Hodimont en V.O. » par Des Images et Le CAP

(pointeur vers le haut pour revenir à la page)

Accueil du site / L’association / Archives / projections Images Sauvages / Images sauvages n°1 / Films à la marge / Les filles en orange de Yaël André

Articles associés

Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Les filles en orange de Yaël André - 30 min - 2003

« Les filles en orange » est un film didactique naïf, destiné aux esprits simples.

Il contient, en vrac :
 une méthode pour blanchir les poissons rouges,
 un classement des sexes selon la couleur des habits,
 une formule pour faire des bulles de savon,
 une manière de rembobiner les fils qui se débobinent,
 une observation du haut des toits,
 des maximes de pêche à la ligne,
 des tentatives de danse à cinq temps,
 une théorie sur le haut et le bas,
 un procédé pour communiquer dans la paume des mains,
 une façon de chanter faux,
 nulle conclusion sur les rapports entre hommes et femmes.

Film par souscription

Pour éviter la procédure habituelle de financement des films (commission du cinéma, dossier, scénario, note d’intention, etc.), nous avons mis en place un système de production un peu particulier : le film par souscription. L’idée était de provoquer le ralliement bancaire de tous ceux qui voudraient participer à un autre mode de fabrication du cinéma et devenir nos producteurs directs. Quelque 180 personnes sont ainsi devenues nos « producteurs-souscripteurs ».

Film collectif

D’un bout à l’autre, ce film a été collectif. Collectif par le rassemblement bancaire, collectif dans sa fabrication (le film s’est tourné dans une joyeuse stratosphère, où le mode d’emploi a été aussi la « souscription d’idées » et de gestes), collectif enfin parce que le film est un portrait de groupe. Parce qu’avant de devenir un objet filmé, Les filles en orange fut une manière de vivre. C’est pourquoi Les filles en orange est « l’autobiographie d’un groupe ». Et ce film appartient, en idées et en argent, un peu à tout le monde.

(d’après le dossier de presse du film)

Répondre à cet article