Verviers : carte de Hodimont
Projet « Hodimont en V.O. » par Des Images et Le CAP

(pointeur vers le haut pour revenir à la page)

Accueil du site / L’association / Enfin de retour sur www.desimages.be

Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Bonjour à tous,

Sympathisants, curieux, passants de hasard ou autres, comme vous le constatez, le site a été relancé après quelques semaines d’absence suite à des problèmes techniques. D’abord, remercions le webmaster car pour rappel, tous les gens qui travaillent au sein de Des Images le font à titre bénévole, après des heures de bureaux, en regard de projets personnels,… Le site n’est d’ailleurs pas complètement à jour car la nouvelle version demande de mettre les liens internes à jour. Un peu de patience.

Vous dire aussi que nous n’avons pas cessé nos activités pour autant, bossant particulièrement sur le projet des Vues Liégeoises à Sainte-Walburge, notamment sur l’approche et cela donne une programmation à l’Aquilone le 16 mars (voir l’article par ailleurs) où l’on garde cette habitude de croiser les images qui nous intéressent, les regards, la discussion avec notre travail proprement dit de mettre le cinéma dans la ville.

Le site sera bientôt valorisé à ce niveau pour permettre à ceux qui le désirent de voir où nous en sommes, sachant que c’est sur le long terme que nous avons jeté nos forces dans cette aventure et que comme tout projet de ce type pour des gens de l’extérieur – personne n’est du quartier parmi nous -, les habitants de Sainte-Walburge ne nous attendent pas, que ce genre de travail se fait peu et donc nous fait apparaître pour ce que nous sommes pas. Exemples : des journalistes occupés par un papier sur l’insécurité, l’équipe de Studio 1 au bord du terrain après une énième défaite en championnat du club local ou une agence immobilière désireuse d’acquérir une maison rue des Cotillages.

Sur ce site, nous aimerions aussi pouvoir produire des entretiens conséquents avec des gens que l’on rencontre et qui ne sont pas strictement du monde du cinéma mais qui ont un rapport au cinéma, une nécessité et un regard. Le premier sera en fait la retranscription d’une soirée organisée par l’ACA, le ciné-club de l’An Vert à Liège, dont l’invité était Benoît Dervaux qui, effectivement, est plutôt lui un professionnel du cinéma. Il n’empêche que la qualité de la parole ce soir-là nous a menés à cette envie de grands entretiens. Donc, à tout seigneur, tout honneur.

Enfin, demeure ce travail lent de la réflexion, la confrontation aux autres et la nécessité de faire du cinéma autre chose qu’un acte de consommation culturel, une manière de se distinguer des autres en convoquant certaines références. C’est un bras fragile du fleuve qui ne signifie pas pour nous la marge au sens de se mettre de côté. C’est d’abord la fabuleuse possibilité de sauter sur les rives extérieures et voir comment d’autres se saisissent du monde avec leurs mots, leurs imaginaires.

C’est cela qui nous intéresse dans le cinéma, c’est pour cela qu’aujourd’hui, nous sommes à Sainte-Walburge et j’espère que c’est aussi pour cela que vous avez envie de nous lire ou de venir voir ce qui se passe ici.

A bientôt j’espère.

Emmanuel M. 

Répondre à cet article