Verviers : carte de Hodimont
Projet « Hodimont en V.O. » par Des Images et Le CAP

(pointeur vers le haut pour revenir à la page)

Accueil du site / Citation 05

Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Ces paroles, elles disaient toutes des choses très bien comme si c’était la solution à tous nos problèmes, comme si ça nous donnait l’immense chance de ne plus avoir à rien analyser du monde. Il y en avait à la télé, il y en avait à la radio. Tu ouvrais « Le Monde » : il y avait la parole de machin et tu étais content. Elle avait cinq enfants et c’était vachement triste, elle en voulait 8. Elle en avait 4, elle n’en voulait que 2. Elle en avait 6, elle voulait du travail. Elle n’en avait pas. Il était gréviste, il n’aurait pas voulu. Il était chômeur, c’était triste. On était dans une espèce de déficit d’analyses. Je me suis dit : ce n’est pas ça la parole singulière.

Arlette FARGE, discussion avec la Coordination des Intermittents et Précaires