Verviers : carte de Hodimont
Projet « Hodimont en V.O. » par Des Images et Le CAP

(pointeur vers le haut pour revenir à la page)

Accueil du site / L’association / Archives / ciné-club Regards documentaires / RD n°01 / « Gigi, Monica... et Bianca » de Benoît Dervaux / « Gigi, Monica... et Bianca » de Benoît Dervaux et Yasmina Abdellaoui

Dimanche 20 mars à 18h à l’Aquilone 25 Blvd Saucy - 4020 Liège

Gigi, Monica...et Bianca de Benoît Dervaux et Yasmina Abdellaoui (B 1996, 84 min.)

suivi par une rencontre avec Benoît Dervaux

Gigi, 17 ans, et Monica, 15 ans, vivent leur amour dans les quartiers pauvres de la gare du Nord de Bucarest. Ils sont à la rue. Quand Monica attend un enfant, la question se pose avec d’autant plus d’urgence : Où vivre ? Comment vivre ?

« Gigi, Monica...et Bianca a remporté, e.a., le Prix Arte du meilleur documentaire européen et s’est vu couronné par l’Académie européenne du film. Même si les cinéastes ne comprennent pas »pourquoi on l’exprime avec autant d’extravagance", cette reconnaissance clôture trois ans de préparation, de repérage et de tournage en Roumanie, puis de montage ; trois ans pour installer la confiance, établir les distances, nouer une intimité, rendre compte d’une évolution ; trois ans pour donner à ces corps un cadre et une voix, et ne respirer qu’un peu, à la campagne ; sans commentaire, sans voix-off, presque sans questions, si ce n’est par les images, et par cette manière franche, caméra à l’épaule, de filmer l’exclusion et la misère au plus près. (...)

Le film de BD et YA réussit, presque comme un tour de force (mais le tour de force est bien la dernière chose qu’il vise), à accomplir ce paradoxe de nous rendre le cadre perceptible par sa justesse même, et de faire partager au spectateur, précisément, cette conscience déjà présente et manifeste derrière la caméra, lors de la prise de vue - qui est dès lors, d’un même tenant, prise de conscience. Encore que « prendre » ne soit pas le terme qui convient à cette manière de filmer délicate et pourtant sans concession (une définition possible de la noblesse), à cette distance établie avec une étonnante sûreté, à cette disponobilité et cette patience dans l’attente qui seules, entre perception, émotion et intellection, sont capables de n’en sacrifier aucune, mais aussi de préserver de tout jugement moral."

Emmanuel d’Autreppe (DICDOC)

Répondre à cet article