Verviers : carte de Hodimont
Projet « Hodimont en V.O. » par Des Images et Le CAP

(pointeur vers le haut pour revenir à la page)

Accueil du site / L’association / Archives / ciné-club B-docs / B-docs n°04 : Architectures

Autres articles dans cette rubrique

Recherche

 

 

Pour la première de 2009, Stefanie Bodien réunit trois films autour des architectures contemporaines : une place d’Anvers, prétexte à se faire rencontrer les espaces intimes des habitants, deux maisons de Liège autour de l’usage quotidien que deux familles font des pièces calculées par l’architecte et enfin, une danseuse nous emmènera du côté de Hong Kong, pour le nouveau film de Yuen après Errance, présenté en octobre dernier.

 

 

 

1. 360° d’Ilke de Vries (2006, 17 minutes, autoproduction)

360° est un long travelling autour de la place du Théâtre à Anvers filmé à partir des appartements du 1er étage des bâtiments alentour. Nous voyageons d’un foyer à l’autre comme si la barrière entre les appartements venait à disparaître.

2. La fiction de l’architecte d’Emmanuel Massart (2005, 21 minutes)

Comment habitons-nous, dans quel espace, et avec quels objets ? Le film rencontre les habitants de deux maisons liégeoises, deux générations d’une même famille jouant et déjouant dans leur quotidien les plans de leur architecte, Damien Henry. Où il est question de déco, de courants d’air et de poésie offerte aux passants...

3. Intime/Monde de Yuen (2008, 23 minutes, production AJC ! et Heure Exquise !)

Intime/Monde est une photographie en mouvement dans l’architecture monumentale de Hong-Kong, traversée par une danseuse. La création sonore est au centre du projet et interroge la notion de lieu, d’environnement, de proximité ou d’éloignement.

Par ailleurs sur le site


« La fiction de l’architecte » d’Emmanuel Massart : le quotidien s’éloigne
Le dernier problème du quotidien, c’est qu’il est censé représenter la vie comme elle va. Ce serait une sorte de chronique froide des jours, sans enthousiasme, sans temps fort, sans direction. Une espèce de neutralité sans âme. Or, prendre une caméra implique du regard – du « je ». Surtout - et c’est là que la commande m’intéressait - le quotidien m’apparaît comme l’épopée par excellence et qu’à bien raconter la vie simple, l’on raconterait de proche en proche le monde entier.


B-Docs N°04 : Architectures
Programmatrice : Stefanie Bodien
Dimanche 25 janvier 2009 à 18h
L’Aquilone - 25, Blvd Saucy, 4020 Liège
En présence des réalisateurs (sous réserve)

Le même programme est diffusé
par Kranfilm - 26 Place Saint-Géry, 1000 Bruxelles

Répondre à cet article