Verviers : carte de Hodimont
Projet « Hodimont en V.O. » par Des Images et Le CAP

(pointeur vers le haut pour revenir à la page)

Accueil du site / L’association / Les trois vies de desimages.be : petite histoire

Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Cela fait quelques années que l’association Des Images a lancé ses activités de réflexion et de diffusion du cinéma à Liège, ce que nous résumons par la formule : mettre le cinéma dans la ville. De ce travail est né en 2005 un premier site web ici même, renseignant tout simplement nos activités. Nous n’osions pas à cette époque envisager autre chose de l’écriture. Nous n’imaginions pas véritablement quel contour allait prendre notre travail, avec qui l’entreprendre, depuis quel point de vue, en se raccrochant à quelle filiation. Nous avions simplement le désir de faire, le plaisir de partager le cinéma.

En novembre 2004, le critique Patrick Leboutte lançait notre premier séminaire avec cette question : « C’est quoi avoir 20 ans aujourd’hui ? » Question terrible dans ce qu’elle obligeait comme déplacement. C’était de nous qu’il s’agissait cette fois, de notre époque, ici et maintenant et non d’un film à voir, à commenter, à partager. Déplacement surtout dans la volonté de ne pas considérer le cinéma comme une somme, toutes les œuvres majeures du septième art, mais comme un geste, une manière de faire avec les autres.

Comme toute question, cela méritait réponse. Nous nous contentions jusque là de recopier des résumés des films que nous programmions. Nous avons dès lors commencé à vouloir donner plus de place à la démarche qu’aux films eux-mêmes, discutant allègrement avec les cinéastes venus à Liège pour « Regards documentaires », réunissant des films une journée durant pour en discuter avec ceux qui les avaient faits, accompagnant même cet « Images sauvages » de juin 2005 par une plaquette rouge où l’on faisait un premier point.

JPEG - 57.1 ko
Le site entre janvier 2005 et novembre 2007

De manière inconsciente, en tout cas au début, le site a témoigné de ces glissements. D’archive de nos projections, il s’est ouvert progressivement et l’internaute de passage y a parfois perdu son latin. Il y avait un noyau de réflexion à retirer de notre actualité mais où le mettre, comment le défendre ? Des textes ont fait l’aller-retour entre rubriques, trouvant même parfois à être réécrits, réarrangés, effacés. Puis, ce site, mis en place par un ami, a dû fermer quelques mois suite à des problèmes techniques.

JPEG - 48 ko
Le site entre février et septembre 2008

On s’est rendus compte que cela nous manquait, et à quelques fidèles lecteurs également. En mars 2008, le site repart mais son habillage lapidaire, son organisation décousue, sonnent l’heure de travailler à un nouvel outil, de donner un espace élargi à nos textes, de rassembler nos questions et de mieux les cerner. Bref, de passer à la vitesse supérieure. Depuis juillet, j’ai bossé sur notre système de publication (Spip pour les intimes), mettant les mains sous le capot, profitant de cette formidable entraide virtuelle qu’est le Net pour disposer aujourd’hui d’une nouvelle version du site, la troisième. Elle est perfectible et n’est pas exempte de défaut, direz-vous. On continuera de toute façon à y bosser, inventant au fur et à mesure les outils qui nous sont nécessaires.

JPEG - 72.4 ko
Le site depuis le 14 septembre 2008

Maintenant que nous approchons des 30 ans, il est temps que l’écriture joue ce magnifique rôle d’apprendre à y voir clair, ici et maintenant. Et de relier des gens qui ne se connaissent pas encore et qui ont pourtant quelque chose à faire ensemble, quelque chose de modeste et d’ambitieux.

Répondre à cet article